• Le Bateau-Atelier de Charles-François Daubigny

     

    En 1857, pour être encore plus près du motif et de l’eau qu’il aime tant représenter, Daubigny achète un bateau, qui jadis servait de bac :  le « Botin ». Il y fait aménager une cabane pour pouvoir s’y abriter et le cas échéant, y  dormir. Cela deviendra son Bateau-Atelier.
     
    Chaque été, il se rend à Auvers-sur-Oise, lieu paisible à quelques encablures de Valmondois, où il passa une partie de sa plus tendre enfance. Il fait de l’Ile de Vaux son principal port d’attache. Avec le « Botin » il parcourt les cours d’eaux et va même jusqu’à Honfleur.

    Le Bateau-Atelier de Charles-François DaubignyAu fil du temps le « Botin » prend de plus en plus l’eau, puis sa retraite. Il termine ses jours dans le jardin de la Maison-Atelier, comme buvette et abri. Il sera remplacé par le « Bottin », plus spacieux et mieux équipé pour la navigation.

     

     

     

     

     

    Le Bateau-Atelier de Charles-François Daubigny